• Occupations humaines et modifications des éléments architecturaux créant une logique dynamique d’écosystème
  • Entre la nature et l’artificiel, l’urbain et le sauvage.
  • Le projet développe un processus de formation qui peut interagir avec les activités temporaires qui s'y déroulent.
  • Phase 01 – L’apport de l’eau / le chantier / un jour aux courses
  • Phase 01 – Introduction des générateurs de diversité / Création de la darse
  • Phase 02 – Montage des structures / la colonisation végétale / sport et camping
  • Phase 02 – Appropriation de l’espace vertical / Montage des grues événementielles
  • Scenario 01 – Plantation des bouleaux / installation sur la trame / foire et feria
  • Scenario 01 – Foires, Expo et Forums / Installations temporaires sur l’Espace tramé
  • Scenario 02 – Pas d’intervention / arbres a maturité / festival
  • Scenario 02 – Etat adulte du projet / Les kiosques commerciaux canalisent les visiteurs jusqu’à la darse
  • Les logements profitent pleinement des qualités paysagères du site, contribuent à la mixité sociale et bâtie du lieu

Programme :

Aménagement urbain

Situation : Maribor – Slovénie

Superficie : 28 ha

Maîtrise d’ouvrage :

Municipalité de Maribor, Europan 8

Equipe de maîtrise d’œuvre :

Architectes mandataires :

Collectif Ferpect

(Florent Biais + JKA)

Collaborateur :

Marianne Richardot
Calendrier :
Concours 09/2005

(Projet Cité)

 

 

 

 

JKA-LIVLAND-FICHE PROJET

Living landscape

Maribor | Slovénie

 

 

Les Enjeux

La ville veut implanter des services, commerces, logements et activités de loisir sur le site. Les programmes proposés devront être de caractère temporaire. Des logements, destinés à accueillir provisoirement les résidents étrangers, sont également à prévoir. Tous ces programmes devront tirer parti de leur proximité à la future entrée de ville depuis l’autoroute.

 

 

 

le projet

entre naturel et artificiel :

Les activités temporaires et évènementielles, se réclamant à la fois de l’urbain et de la nature, sont souvent liées aux espaces périurbains. Cette donnée programmatique est pour nous l’opportunité de faire se rencontrer la rivière et la future entrée de ville venant de l’autoroute[5].

 

Ces deux forces ont besoin d’un élément médiateur pour interagir. Ce sera une darse[4]. Elle met en exergue les tensions qui seront entretenues sur le site: entre la nature et l’artificiel, l’urbain et le sauvage, le vide fuyant et le vide «tenu», la trame et la forme organique, l’immobile et le mobile.

 

l’éphémère au service du pérenne :

Le projet développe un processus de développement qui peut interagir avec les activités temporaires qui s’y dérouleront. Il en résulte une d’hybridation[1] entre occupation et création du lieu.

 

La coexistence de ces cycles sur le site (l’assainissement de l’eau, la colonisation végétale, la topographie, les occupations humaines, les évènements, les artefacts architecturaux[3]) dans leurs temporalités décalées, crée une logique dynamique d’écosystème. Le site est vivant[2].

 

Les logements

Les logements temporaires sont inscrits dans une logique urbaine existante (la bande de logements individuels au nord du site) pour les intégrer au maximum à la ville, ainsi que les familles qui y habitent[6]. De cette manière ils profitent pleinement des qualités paysagères du site, contribuent à la mixité sociale et bâtie du lieu, et évitent une implantation sur les sols contaminés par la présence de l’ancienne décharge.

 

Effectivement le rapport environnemental du site est ambigu puisque cette ancienne décharge devient maintenant un « espace vert » . D’ailleurs nous décidons de ne pas nier ce passé, au contraire cette stigmate est rendue visible par les bassins d’épuration qui contribuent à la régénération  du sol pollué et aux traitements des nouvelles pollutions liées aux occupations intenses et ponctuelles.

VOIR ÉGALEMENT

Pier to Pier

Pier to Pier

Nordhavnen, Copenhague

Aménagement urbain, Architecture, Paysage

Module & cinétique

Module & cinétique

Recherches | Projets

Fiche technique R&D

Maison éguilles

Maison éguilles

Eguilles | Bouches-du-Rhone (13)

Extension & Aménagements extérieurs d'une maison secondaire