contact

EURL D’ARCHITECTURE

Siège Social : 91, Rue d’Allonville
44000 Nantes
Mob : 06 76 73 36 42
Email :contact@Jkarchitecture.fr
Site :www.jkarchitecture.fr

N° Régional Ordre
Ile-De-France :
Idf S02578
N° Ident. Siret :
498 313 022 000 28
N° Ident. Siren : 498 313 022
Assurance : Maf 256776

 

téléchargements :

 

note méthodologique (projets privés)

 

dossier administratif

 

L’AGENCE JKA

 

Agence d’architecture fondée en 2007 par Jérémie Koempgen, architecte diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts et Industries de Strasbourg (aujourd’hui INSA).

 

Sujets de prédilection

Répondre au cadre environnemental

Les projets de l’agence tentent de répondre à cette équation: exister sans détruire, cohabiter sans se fondre. Chaque emprise ou transformation doit correspondre à une responsabilisation forte, qui est exprimée dans le projet. L’idée est d’instaurer un pacte plutôt que d’imposer un acte.

 

Savoir-faire

La recherche d’une écriture architecturale contemporaine dialoguant intelligemment avec le patrimoine. L’agence se nourrit volontiers des savoir-faire traditionnels, et n’hésite pas à remettre en question les techniques de mise en œuvre.

 

Matière

Un questionnement profond sur la «matière à bâtir» nourrit les projets. L’économie de transformation, le surcyclage, le détournement, sont mis à profit. L’engagement environnemental de l’agence se traduit par une valorisation des filières courtes pour les matériaux de construction.

 

Détail

Le détail est pour nous l’échelle du dénouement architectural. La conception des espaces s’accompagne sur la plupart des projets de mobiliers intégrés, de propositions sur l’architecture intérieure, et d’un accompagnement des entreprises de menuiserie en exécution.

 

Topographie

La hiérarchie des espaces est souvent abordée à travers leur relations de niveaux, ce qui rapproche le travail architectural de celui du paysagiste sur la topographie. Cette approche implique la maîtrise de géométries complexes, des connaissances en structure, et fait appel à des modélisations précises et des compétences en paysage.

 

Dialogue

L’agence met en œuvre des outils innovants pour favoriser la qualité du dialogue entre les différents acteurs du projet. L’équilibre et le bon ordre décisionnaire dans le process est préféré à un dessin mandataire de l’ordonnancement. Les études proposées aménagent des temps forts, parfois festifs, d’échange autour du projet.

 

Pérennité de l’usage

Les réponses architecturales de JKA prennent en compte les possibles changements futurs dans les usages, indispensables pour la production d’une architecture durable. Pour cela, certaines composantes de l’espace sont conçues comme pérennes dans le temps; elles répondent à des facteurs et contraintes plus globales. Ces supports fortement ancrés marquent le paysage et sont destinées à être réemployées. D’autres échelles d’intervention légères et de faible empreinte écologique, répondent à de usages plus temporaires.

 

 

Diffusion et publication

La villa solaire, livrée en 2012, condense ces sujets de prédilection. La démarche et le bâtiment ont éveillé un vif intérêt au niveau local, national, et international. Après un reportage dédié au journal télévisé de TF1, l’opération fait la couverture de «Architecture Interior of China”, puis elle est publiée dans AD Allemagne, Séquence bois et dans le livret du prix national de la construction bois en France, ainsi que dans une vingtaine de revues internationales (Inde, Suisse, Pologne, Roumanie et Espagne).

 

 

Enseignement

Depuis septembre 2012, Jérémie Koempgen est vacataire à l’école d’architecture ENSA de Nantes, pour encadrer les élèves de première et deuxième année durant les travaux dirigés de Structure, Morphologie, et Ambiances architecturales et urbaines, et à l’école centrale Nantes pour des cours de cours de construction.

 

 

LE COLLECTIF PLURIDISCIPLINAIRE FERPECT

Le collectif pluridisciplinaire « Ferpect » est une plateforme effective de création, composée de huit membres actifs et constituée en association loi 1901. Elle permet de constituer des équipes d’architectes, de paysagistes, designers, d’artistes ou photographes à la demande.

 

Le collectif est fondé en 2006, à l’initiative de Jérémie Koempgen et de Florent Biais, tous deux architectes. Leur intention est de sortir des réflexes et certitudes présents aujourd’hui dans la manière de concevoir l’architecture.

 

En associant « à la racine du projet » les différents intervenants, le collectif constitue une plateforme de recherche transversale, où se croisent les pratiques de différents acteurs de la réflexion contemporaine.