• Le village d'artisans est un ensemble de pavillons en pierres de construction sous un dispositif de tonnelles.
  • La typologie du projet entend dialoguer avec le cadre bâti du village.
  • Situé à proximité du Parc naturel régional du Luberon, le projet propose une imbrication entre bâtiments et trames végétales.
  • Une
  • La bordure de cet espace, particulièrement travaillée, met en valeur l'espace innondable et plus naturel en contrebas.
Programme : Parc d’activités commerciales
Situation : Cereste | Alpes-de-Haute-Provence
Surface de plancher : 1.210 m²
Aménagemment du terrain : 8.582 m²
Enveloppe de travaux : 1,5 M€ HT
Maîtrise d’ouvrage : S.C.I DUPONT
Equipe de maîtrise d’œuvre : 
JKA – Jérémie Koempgen Architecture
D’ICI-LA – Paysagistes
ECMS – BE Economistes
KYPSELI – BE Fluide & Thermique
PIERRE JACQUIN – Suivi de chantier
CADER – BE Structure
Calendrier : Esquisse 01/2013, Permis de construire 08/2013

 

 

 

JKA-CERE-FICHE-PROJET

Village d’artisans

Cereste | Alpes-de-Haute-Provence (04)

 

 

Parc d’activité du Haut moulin

Il s’agit d’un programme commercial et artisanal, situé à la sortie immédiate du village. On nous demande d’inventer une zone d’activité différente et respectueuse de sont environnement. Il nous semble indispensable pour cela de s’appuyer sur l’atout que représente le bâti existant présent sur le site. La maison existante représente un enracinement et une accroche  justifiant une nouvelle implantation, et doit être valorisée[8]

 

 

 

Enjeux paysagés

Embouchure et panoramas

Le site présente des qualités paysagères exceptionnelles[9]: La situation à l’embouchure de l’Aiguebelle ainsi que les vues et panoramas vers le village et les monts qui nous entourent[7], ainsi que vers la nature exposée au soleil, vers le nord. Les restes d’un pont romain de première importance archéologique sont présents sur le site et demandent à être revalorisés.

 

 

Le projet: séquence urbaine

Quartier

D’un coté, le village d’artisans doit se placer en continuité piétonne logique depuis le village ; d’un autre coté, il s’agit de valoriser commercialement la diversité des programmes[3], et leur esprit local et coopératif, en offrant des échelles de micros espaces publiques, qui nous aideront à dessiner un ensemble s’intégrant subtilement au site naturel.

 

Le projet commercial s’adresse en bonne partie aux habitants du village. Le fractionnement des volumes vise à créer la sensation d’un « quartier »[1]. En venant du village, les piétons empruntent la passerelle, puis un passage principal situé entre la maison réhabilitée et les futures extensions.

 

Axe central – entre-deux

Nous plaçons donc un axe central, clair et lisible, et nous déterminons une échelle de bâtiments capables de créer cet urbanisme au niveau du « village d’artisans »[2]. Depuis cette desserte claire, on peut ensuite circuler librement sur la plateforme. La qualité de ces espaces extérieurs d’entre-deux est particulièrement soignée. Une alternance de pergolas, traitements de sols minéraux et végétaux, la matérialité des murs en pierre de construction utilisée pour les bâtiments neufs, couplée à la diversité des petits programmes commerciaux prévus, garantira leur attractivité.

 

Pergolas

L’idée est d’intégrer les bâtiments et les espaces protégés sous un ensemble de pergolas horizontales, en complément de la trame d’arbres assez dense[4][5]. Les volumes intérieurs des commerces tendent donc à se fondre dans un complexe plus léger et ajouré mettant le site en relation avec son environnement.

VOIR ÉGALEMENT

Maison sur l'étang

Maison sur l'étang

Monchelet | Somme (80)

Extension de maison individuelle

Maison éguilles

Maison éguilles

Eguilles | Bouches-du-Rhone (13)

Extension & Aménagements extérieurs d'une maison secondaire

Casa Diaz

Casa Diaz

Villanueva del Rosario | Espagne

Construction d'un logement annexe

Pier to Pier

Pier to Pier

Nordhavnen, Copenhague

Aménagement urbain, Architecture, Paysage